Un rituel matinal pour démarrer avec énergie, focus et sans stress

Ce que je fais au réveil influence toute ma journée. Bien démarrer ma journée, c’est m’adonner à une séquence de bonnes habitudes installées au fil des ans que je modifie encore. Poser les mêmes gestes tous les  jours est sécurisant et c’est un plus en période de stress. C’est personnel, rien n’est obligatoire : voici ce que je fais maintenant, et c’est une invitation à créer votre propre rituel.

  1. Je me lave les dents et j’utilise un «Waterpick» pour enlever la plaque dentaire bactérienne qui se forme. Non négociable.
  2. J’écoute de la musique pendant tout le temps que je suis dans la salle de bain. J’essaie d’être attentif à la musique et j’y reviens si mon attention s’égare. C’est un indicateur de mon état intérieur. Négociable.
  3. Je me pèse et je note mon poids dans mon téléphone intelligent. C’est un rappel qui m’aide à garder un poids santé. Négociable.
  4. Je bois deux verres d’eau, car après une nuit, je suis déshydraté. Ça aide mon cerveau à mieux fonctionner plus rapidement. Mais, il y a plus. Non négociable.
  5. Je prends une douche que je termine aussi froide que possible. La douche froide stimule l’organisme, le système immunitaire et le nerf vague. Mais il y a bien plus : ça influence votre psyché et votre confiance en vous, entre autres. J’essaie d’être présent aux sensations de l’eau sur mon corps. Lorsque je me lave les pieds et que je les essuie, j’en profite pour exercer mon équilibre en me tenant sur une jambe ; je fais de même quand je mets mes bas … cliquer s’entraîner sans aller au gym pour plein d’autres trucs tout simples. Toute la procédure est non négociable. Cliquer ici pour savoir si prendre soin de votre corps vous pollue.
  6. J’essuie toute la douche avec une raclette. C’est une bon exercice pour me mettre en branle, car je me penche et je m’accroupis. Je nettoie aussi l’évier, ainsi il est toujours propre pour les autres et pour moi. Si je suis trop pressé, je me contente de racler seulement la porte vitrée, c’est mon minimum non négociable.
  7. Autres gestes personnels : je taille ma barbe, me coiffe, j’applique mes gouttes ophtalmiques. Je n’utilise pas de rince bouche à l’alcool ni au triclosan, mais je me rince la bouche le soir plutôt avec un rince-bouche au fluor aux propriétés anti carie. Non négociable.
  8. Je fais dix minutes de yoga pendant lequel j’essaie d’être présent aux sensations dans mon corps: une activité de pleine conscience. J’utilise une application qui prend en note mes séances, et je suis ma constance. Si je suis pressé, je me contente d’un salut au soleil de quatre minutes : ces quatre minutes sont mon minimum non-négociable.
  9. Un jour sur deux, je fais sept minutes d’entraînement à l’intervalle de haute intensité (HIIT). Si je prévois une journée très active physiquement, je m’abstiens. Non négociable.
  10. En dehors de l’été et un jour sur deux en alternant avec le HIIT, je fais une séance de musculation de vingt minutes. Ici aussi, si je prévois une journée très active physiquement, je m’abstiens.
  11. Je fais mon lit, ce qui ne prends qu’une minute et demi et je range minimalement mes vêtements. Non négociable.
  12. Je médite pendant treize minutes en plus du yoga. J’y ajoute une prière qui n’invoque pas un dieu, mais qui est un moment où je remercie ceux qui directement ou indirectement m’ont aidé, où j’émets un vœu ou une orientation pour ma journée, puis je termine par l’identification de trois raisons toujours renouvelées d’éprouver de la gratitude. Si je suis très serré dans le temps, je me contente de cinq minutes mon minimum non négociable. Pour commencer la méditation, lire ceci, aussi cela, puis cet article.
  13. Je prends un petit déjeuner très protéiné plus de 25 gr. de protéine (2 oeufs ou yogurt). Je mange deux rôties de pain intégral qui est de la farine entière moulue sur pierre. J’utilise plus souvent le beurre d’arachide au lieu du beurre.   Je mange à l’occasion du gruau d’avoine à cuisson normale (ni rapide, ni instantané). J’évite de boire un jus de fruit qui est presque l’équivalent d’un Coca-Cola et je lui préfère un fruit complet qui contient des fibres. D’autre part, j’ai modifié le choix de ma confiture : je consomme celle qui est réduite de moitié en sucre. Je prends des suppléments alimentaires, mais pas trop. Ce genre de déjeuner me permet de tenir plusieurs heures sans avoir de baisse d’énergie causée par l’hypoglycémie. Le tout est non négociable.
  14. Je prends mes deux seuls cafés de la journée afin de ne pas nuire à mon sommeil. M’arrêter après deux cafés, c’est non négociable.
  15. Effacer toute trace de mon petit déjeuner : vaisselle, comptoir et évier. Non négociable.
  16. Dresser un plan pour chaque jour. C’est bien de l’écrire car malgré mes bonnes intentions, je ne réussis pas à tout faire : je ramasse les listes des jours passés pour terminer ce qui est en plan. Dans le passé, j’ai eu beaucoup de  difficultés avec ça, alors j’ai développé une façon de faire pour planifier ma journée.

Comme je suis à la retraite, j’ai plus de temps et ce rituel est devenu essentiel.

Ces habitudes se sont installées au cours de nombreuses années. Si je prends une douche froide depuis quarante ans, par contre ce n’est que depuis un mois et demi  que j’ai modifié ma consommation de confiture. « Work in progress » ! D’ailleurs, ce matin, mon passage dans la salle de bain s’est fait dans le silence : j’expérimente l’appréciation du vide. Il est normal de développer mon rituel.

Je reviendrai peut-être à la pratique des pages du matin. En ce moment, j’essaie d’avoir une activité à l’extérieur tout de suite après le petit déjeuner. Donc, mon rituel continue d’évoluer, mais un petit bout à la fois : la plus grande part est fixe; c’est le principe du rituel que d’avoir une séquence d’activités inspirantes, nourrissantes et anti stress qui se déroulent facilement.

Ce qui peut être difficile à installer est à mettre en début de journée comme une activité physique ou de méditation. L’important d’abord ! Si je conserve une même séquence, Il m’est facile d’associer une habitude à une autre : les habitudes s’accrochent alors les unes aux autres et il est plus facile de maintenir le cap.

Sans doute il vaut mieux d’y aller progressivement : n’ajouter qu’un élément par mois. Si vous avez de la difficulté à installer une habitude commencer par quelque chose de facile : changer de confiture par exemple ou prendre une douche froide et vous découvrirez que vous avez une certaine prise. Mais aussi, installer ou essayer une activité de transformation assez tôt comme la méditation, car elle est la plus importante. Se rappeler qu’il y a diverses formes de méditation : ainsi les pages du matin ou la cohérence cardiaque sont des activités du même ordre.

Et vous, que mettez-vous dans votre rituel matinal ?

Prendre soin de moi

Me faire du bien ce matin

Au centre de moi

Laisser un commentaire, partager votre expérience,