Oui, un entraînement en… 7 minutes par jour

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans mon quotidien ?

Nous avons parfois des façons de vivre qui nous empêchent totalement de nous entraîner. Voici un bon exemple vécu par une collègue de travail : Hélène.

Hélène passait l’équivalent de près de deux semaines de travail par mois en temps de déplacement pour se rendre au travail. C’est l’équivalent d’un travail à demi temps en plus de son travail à temps plein ! Elle aurait pu se rapprocher de son travail, mais elle ne souhaitait pas déménager afin que ses enfants ne perdent pas leurs amis.  Ses enfants étaient de jeunes adultes, mais elle continuait à se comporter comme si elle était la maman de jeunes enfants.

Ayant pris conscience de l’énorme perte de temps que lui occasionnait ses déplacements quotidiens, Hélène a déménagé beaucoup plus près de son travail. Hélène fait maintenant à pied le trajet de 20 min à son travail deux fois par jour. Elle a arrêté de fumer, a perdu du poids sans trop de difficulté et a l’air sept ans plus jeune.

Si vous ne pouvez pas trouver un peu de temps pour votre bien-être au quotidien, y-a-t-il quelque chose qui cloche dans votre vie et qui mériterait d’être changé ? … Vous buvez trop ? Vous consommez des drogues ? Vous travaillez trop? Vous êtes déprimé et à plat ? Vous n’aimez pas vraiment votre vie ? Les autres vous empêchent de vivre pleinement et de faire vos choix ? La liste peut être longue et nous espérons revenir sur certaines questions dans l’avenir.

Cet article est la suite de l’article
S’entraîner : 10 trucs pour ne pas lâcher

Le programme de 7 minutes

Le programme de 7 minutes applique l’entraînement fractionné de haute-intensité (High Intensity Interval Training) pour se mettre en forme. Pas besoin d’équipement (une chaise et un mur suffisent), pas  d’abonnement, pas de déplacement, on peut s’y adonner même en voyage. Par ailleurs, c’est contre indiqué aux personnes souffrant de problèmes cardiaques. Si vous appliquez le « commencer mollo » (voir notre article S’entraîner : 10 trucs pour ne pas lâcher) et que vous faites depuis quelques mois de la marche quotidiennement, ou du yoga et du pilates quelques fois par semaine, vous devriez être capable de vous y adonner, surtout si vous appliquez le principe d’ « augmenter très progressivement la difficulté » (voir notre article S’entraîner : 10 trucs pour ne pas lâcher) ). La bonne nouvelle, c’est que ce genre d’entraînement serait plus efficace  qu’une heure d’entraînement traditionnel pour augmenter notre endurance, diminuer notre appétit et améliorer notre santé cardiovasculaire et métabolique : tout ça en 90 % moins de temps.

Accéder aux instructions sur votre ordinateur, sur votre tablette ou votre téléphone intelligent ce qui rend le programme plus facile à exécuter :

L’intérêt du programme de 7 minutes, c’est que bien que le travail soit très difficile, il est aussi très court, ce qui fait qu’il est tolérable et qu’il s’insère facilement dans notre routine quotidienne. Il est important de s’assurer de ne pas dépasser 90 % sa capacité cardio-vasculaire soit 220-son âge. Pour moi : 90 % de 220-66 ans=90 % de 154 soit un rythme cardiaque inférieur à 140.

Une fois que ce programme pour débutant en HIIT/HICT est maîtrisé, il est possible d’augmenter la difficulté et de continuer à progresser en faisant 2, voir 3 fois les 12 exercices, ou encore d’essayer une version avancée du programme. Si vous achetez l’application 7 Min Workout – Entraînement en 7 minutes par Fitness Guide Inc. mentionnée plus haut, il vous sera possible d’ajouter plusieurs autres séries de 12 exercices, donc de varier, donc d’augmenter la difficulté et ainsi continuer à progresser.

Dans mon cas, à 66 ans, je complète 2 cycles d’exercices, et ce, 3 fois par semaine. J’exécute également 15 minutes de yoga 3 fois par semaine, ainsi qu’un peu de musculation et quelques heures de marche. Mais avant d’y parvenir, j’ai pratiqué le « commencer mollo » pendant de nombreuses années.

En définitive, ce qu’on développe ce n’est pas seulement d’être plus fort physiquement, mais aussi plus fort psychologiquement et mentalement. Ce qui peut être réinvesti ailleurs, dans d’autres facettes de notre vie : par exemple, dans notre détermination à améliorer notre bien-être, nos relations avec les autres ou à réussir ce que nous entreprenons, comme le mentionnait Jennifer Gardy lors de l’émission The Nature of Things déjà citée dans le premier article sur l’entraînement :

« À tous les deux jours, je fais un peu d’entraînement par intervalle en utilisant le programme de 7 minutes du New York Times dans lequel on fait une douzaine d’exercices en 7 minutes. Je croyais que ce programme allait être aussi facile qu’une promenade dans un parc ; je m’étais trompée : c’est difficile ! J’ai aussi constaté une augmentation de ma volonté : j’ai pu résister à un petit dessert supplémentaire ou à un dernier verre de vin. Et bien sûr, ma mise en forme et l’augmentation de ma volonté ensemble, m’ont rendu plus joyeuse et mieux dans mon corps comme jamais auparavant. »

Laisser un commentaire, partager votre expérience,