Être moins assis

Depuis un an, je lis des articles sur les méfaits de la position assise : assis devant son bureau, dans l’auto, devant la télé, à table, au cinéma, au restaurant… Même pour faire ses courses : dans les grandes surfaces, des véhicules électriques sont maintenant mis à la disposition des clients.

Être trop souvent assis peut entraîner certains problèmes de santé :

  • mal de dos, du cou, des épaules ;
  • dommage des disques ;
  • prise de poids ;
  • augmentation de risques de certains cancers (colon, sein, endomètre)  ;
  • dérèglement de l’insuline ;
  • dérèglement de la tension artérielle ;
  • mauvaise circulation dans les jambes ;
  • dégénérescence des muscles et de l’ossature ;
  • risque de dépression.

Mener une petite expérience

Alors, sachant les risques que j’encoure, je me suis dit que j’allais faire une petite expérience en réorganisant mon bureau afin de travailler debout pendant plusieurs jours et explorer cette avenue.

Mon bureau expérimental pour travailelr debout.
Mon bureau expérimental pour travailler debout. Photo : Claude Séguin

Non, je n’ai pas installé un tapis roulant, j’ai simplement posé un panier de plastique rouge à l’envers sur la tablette mobile qui recevait mon clavier et ma souris. Puis, sur le panier, j’ai posé un tablette pour recevoir mon clavier et ma souris et j’ai été chanceux, car ça s’est retrouvé juste à la bonne hauteur pour moi. Comme mes deux écrans peuvent être ajustés, je les ai relevés et les ai légèrement inclinés vers l’arrière.

Résultats ? Surprenant, surtout les deux premiers jours car j’ai dû m’habituer à cette nouvelle position de travail. J’ai la sensation que mes écrans sont trop bas. Je pourrai toujours modifier cela à l’avenir. Je voulais savoir si je pouvais travailler dans cette position. Et la réponse est oui, définitivement. À la longue, si je ne travaille pas constamment debout, je pourrai au moins alterner entre une journée en position assise et une journée en position debout.

Mais il y a beaucoup plus intriguant

  • Debout, je suis davantage concentré, plus alerte ;
  • il m’est beaucoup plus facile de bouger, de faire quelques pas, et de quitter ma position de travail, ce qui est recommandé (voir les articles cités plus bas) ;
  • j’ai moins tendance à procrastiner quand je travaille debout. La position assise est trop confortable et lorsque je suis dans cette position, je « ramollis » mentalement. Et c’est la découverte la plus surprenante.

Bien que je sois retraité, je suis content de pouvoir être davantage concentré et de moins perdre mon temps. Comme j’ai passé le cap des 65 ans, je sais que les années me sont comptées et je veux en faire bon usage : moins procrastiner, être plus alerte ça m’intéresse.

Quand j’ai partagé ma découverte à mon fils (42 ans), ce dernier a mentionné qu’à son travail, quand on veut une courte réunion, on la fait debout. Ma fille aînée (44 ans), développeuse Web abonde dans le même sens : tous les matins à son travail, on y applique la méthode Agile et on fait une brève réunion debout (daily scrum meeting) à laquelle toute l’équipe de travail d’un projet participe. Pendant cette réunion, chacun fait part de ce qu’il a fait la veille, de ce qu’il s’apprête à faire dans la journée ainsi que des difficultés qu’il rencontre. Donc, quand on ne veut pas perdre son temps, travailler parfois debout peut être intéressant.

"Daily sprint meeting" by Klean Denmark - Daily Sprint Meeting. Licensed under CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons.
« Daily sprint meeting » by Klean DenmarkDaily Sprint Meeting. Licensed under CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons.

Travailler debout semble offrir des avantages pour ma santé et, en bonus,  augmente ma productivité. 🙂

Vous n’avez pas vu passer ces articles? Jeter un coup d’œil sur :

Pour en apprendre davantage sur les troubles musculosquelettiques, la vision au travail, l’aménagement ergonomique etc. consulter Ergonomie au bureau – Guide, un document de l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales.

5 réponses sur “Être moins assis”

  1. Top cet article… Je reconnais déjà plusieurs de mes diagnostiques de malaises dû à cette position assises… Je reviens bientôt pour commenter davantage… Là, je vais prendre le temps de lire plus attentivement. Un tapis roulant sous mon bureau… Un autre devant la télé ! Je fais déjà pas mal de vélo et de la marche avec ma compagne mais cela ne représente à peine que vingt pour cent de notre temps d’éveil… Je ne compte pas les huit heures de sommeil…Donc, je conscientise et me propose d’agir au plus tôt…

    Merci Claude !

    1. Merci Jacques de ton commentaire. L’essentiel est de réduire le temps assis et de bouger régulièrement. Ma fille m’a mentionné que le tapis roulant nuisait à la concentration… mais je n’ai pas vérifié par une recherche d’informations. @+

      1. Salut Claude et les amis(es),
        …Les moyens évoqués autant le tapis roulant ou simplement demeurer debout le plus possible lors de nos réunions ou assemblées et encore, pourquoi pas s’imposer des poses plus fréquentes voire mieux gérer nos temps d’activités assises, à l’ordi, la télé, et la conduite automobile. …Tout cela est je présume une question d’habitude ou plutôt notre capacité à s’adapter et de savoir justement changer nos habitudes si souvent néfastes et malsaines à la longue; ce qui me caractérise particulièrement depuis mon retrait du monde du travail, (2001) puisque alors, je suis victime de ma trop grande sédentarités…

        Allez debout ! En avant marche… tout en riant bien sûr !

        Merci !

        Bonne semaine,

        Jacques Geai (G)

        1. Tu le dis très justement Jacques, les habitudes… tout est là. Ce n’est pas tant une question morale (paresse_) que des conditionnements que notre environnement culturel (télé, internet, voiture etc) nous impose.

          Mais on peut réagir… Léo Babauta http://zenhabits.net/ est l’expert des habitudes. L’idée c’est de commencer petit à petit.

          Mon article https://lueurs.com/category/sante/exercice/page/2/ suggère une des voies possibles que j’ai expérimenté sur la voie de bouger davantage.

          @+

  2. Bien le Bonjour (Conscience éclairée de Lueurs.com)

    …Je pensais comme ça, de bon matin, en silence dans mon esprit tranquille et méditatif, à cet Article sur notre chronique position assise… Après mon p’tit déjeuner fruité… (Je sais ce n’est une excuse…)… Combien d’entre nous sommes la majeur partie du temps toujours assis, la cigarette au bec, une après l’autre, ne se nourrissant que de « Malbouffe » en passant la majeur partie de notre temps devant la télé et/ou l’ordi à jouer soit au « Poker » ou autres semblables futilités; genre sexe compulsif, achat E-BAY, les forums, Facebook… etc. Sans oublier cette toute nouvelle phobie de nos jeunes d’aujourd’hui de chatter spiritualité avec les amis(es) jihadistes …

    Et j’en connais ! Et j’en suis aussi victime à quelques égards. Ceci malgré mes trente ans de pratique de discipline de Yoga et de pratique d’une Zen spiritualité universelle… Plus d’alcool, plus de cigarette, plus de bien d’autres choses qui me pourrissaient l’existence…

    …Pourtant un de ces quatre, au mieux, je me momifierai toujours bien assis ou coucher dans mon « Inclinable », d’où l’on me transportera au crématoire pour finir en cendre comme la majorité d’entre nous…

    Alors je nous invite, juste pour dédramatiser un peu le caractère fallacieux de ce propos, tout de même élégamment et urgemment présenté dans ses états d’extrêmes conséquences… Voyons donc un peu, en ce début de semaine ce que peut-être je pourrais entrevoir pour alléger l’atmosphère qui de plus en plus devient ma foi une ultime et certes salvatrice conscientisation, qui sans vouloir aucunement me culpabilisé, j’ai à cœur pourtant de me responsabilisé pour agir en conséquence…

    Voyez-vous je réalise de plus en plus que mon temps est compté et qu’en même temps, je me réjouis d’avoir tout mon temps. Ceci dit, je réalise aussi que je n’ai plus de temps à perdre… Alors tout en appréciant le détail des judicieuses recommandations émises par l’article de Claude Séguin de chez Lueurs.com, sur cette sédentarité si terrible des peuples soit disant civilisés que nous représentons avec orgueil et présomption. Je m’en préoccupe et consens à changer certains de mes comportements… Tranquillement pas trop vite… C’est déjà ça !

    Pourquoi pas m’alléger un peu la conscience, tout en nous préparant ma femme et moi à aller faire une bonne marche de santé, ce dans la nature environnante de Gembloux (BE). Je me propose donc et vous convie à peut-être voir ou revoir ce film d’animation magnifiquement produit pas la firme cinématographique « PIXAR » intitulé Wall-E… (…Debout s’il vous plait… Merci !)

    Il y a là matière à rire et à pleurer, mais aussi et surtout de me permettre de mieux conscientiser ce constat mentionné dans le thème si pertinent de cet article, sur cette position (Chroniquement habituelle) … »Assise » qui nous pourri tant l’existence…

    http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18806643&cfilm=123734.html

    Bien à Vous,

    Jacques Geai,

Laisser un commentaire, partager votre expérience,